Dans le monde arabe, on dit que les fèves sont la « viande des pauvres »
Mais j’ai bien envie de dire qu’au contraire c’est la viande des riches. Les fèves sont délicieuses et généreuses en protéines. Cette légumineuse enrichit celui qui la mange sans appauvrir le sol qui la cultive, au contraire ! Elle apporte de l’azote qui fait un véritable festin pour les courgettes en demande.

250g de haricots rouges secs (à faire tremper 24h avant)
400g de fèves pelées surgelées
1 oignon haché
2 gousses d’ail haché
1 cac de cumin
1/2 cac de cannelle
1/2 cac de curcuma
(Mettez les épices qui vous plaisent !)
Quelques feuilles de menthe finement ciselées
1 botte de Persil haché
Sel, poivre
Farine de pois chiche ou fécule de pomme de terre ou maïs …

1- faire cuire les fèves selon les indications sur le paquet – ici 6 minutes à la valeur
2-mixer les haricots rouges jusqu’à former une pâte homogène. Pas besoin que ce soit lisse
3 – ajouter les fèves entières à la pâte de haricots rouges, les épices, herbes et assaisonnement. Bien mélanger.
4- ajouter la farine ou la fécule, mélanger. Répéter jusqu’à obtenir une pâte qui se tient à peu près même si elle colle. Je le fais au robot pâtissier pour me libérer les mains. J’utilise le crochet à pain.
5- former des petits tas/boules irrégulières. Ensuite badigeonner ses mains d’huile et reformer chaque falafels.
6- cuire un four 10/15 min à 180 degrés ou à la friteuse comme là bas 🙂
7- servir avec une sauce au yaourt grec ! Yaourt grec + ciboulette+ jus de citron + sel + herbes de Provence ou avec une sauce tahiné.

En bonus une idée d’association : Falafels, pommes de terre grenaille rôties au four, mange-tout à la vapeur + filet d’huile d’olive et persil avant de servir, sauce yaourt grec ou sauce tahina

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.